Généralement , en Occident, le corps et l’esprit sont pris en charge comme deux entités distinctes.

En Ayurvéda la vision est tout autre: le corps, l’esprit et l’âme représentent un système ou tout est en interdépendance. L’état de nos doshas reflète aussi bien, notre état physique ,que notre état émotionnel.

Si vous ressentez , de façon excessive et récurrente,

  • de l’anxiété, de la peur, c’est le dosha VATA qui est en déséquilibre
  • de l’irritabilité, de la frustration, de la colère, ou de la haine, c’est PITTA
  • de la tristesse, de l’attachement excessif , du manque d’intérêt  , c’est KAPHA

Il sera alors utile de revoir votre hygiène de vie avec un conseiller en Ayurvéda qui vous aidera à rééquilibrer les doshas en excès. Comme tout déséquilibre, c’est un moyen pour votre “système” de vous informer que vous n’utiliser pas à bon escient vos sens, votre temps et votre intellect; ce qui est la première cause de toute les maladies, selon l’Ayurvéda.

De plus votre état émotionnel va influer sur l’état de votre AGNI, lui même très en lien avec votre système digestif mais aussi avec votre immunité! Vous comprendrez alors l’importance de la prise en charge de vos émotions autant que de vos maux physiques. Par exemple , si vous ressentez de la tristesse , tous les agnis du corps vont être impactés . Ils ne pourront pas remplir correctement leurs fonctions , que ce soit au niveau de la digestion , du métabolisme ou de l’immunité. Alors que si, à l’inverse, vous ressentez de la joie, tout votre système fonctionnera parfaitement. Qui n’en n’a pas déjà  fait l’expérience ?

Et quand l’Agni fonctionne bien, OJAS est produit correctement et cette réserve d’énergie vitale est préservée. Pour rappel, Ojas nous donne vitalité, vigueur, préserve nos tissus du vieillissement prématuré et nous aide à lutter contre la maladie. Alors toujours pas convaincus ?

Outre les modifications de l’hygiène alimentaire et de l’hygiène de vie en général, l’Ayurvéda dispose d’outils pour réguler les émotions , notamment les pratiques yogiques, comme les pranayamas, les mantras et la méditation. Le yoga permet de mettre à distance les émotions mais aussi de les réguler en agissant sur les doshas et en augmentant SATTVA, la clarté de l’esprit, notre lumière intérieure.

Les états émotionnels excessifs et qui perdurent dans le temps peuvent être assimilés en Ayurveda à des “poisons de l’esprit” et font même l’objet d’une branche de cette science qui se nomme “SATTVAJAYA CHIKITSA”, la psychologie ayurvédique.

Etre serein et heureux, indépendamment des circonstances extérieures, indique la bonne santé de votre mental. Quelqu’un ayant un esprit sattvique fait preuve d’optimisme, de capacité à relativiser, est stable émotionnellement et est capable d’entendre des vérités, sans se réfugier dans MOHA, l’illusion*.

Prenez soin de vous !

*Comportement que l’on rencontre fortement chez des personnes présentant des addiction et continuant de s’y adonner malgré le coté nuisible que cela représente pour leur santé.