L’Alimentation sattvique…Si vous pratiquez le yoga, c’est un concept qui vous est surement familier. Mais que signifie s’alimenter de façon sattvique ?Quels en sont les bénéfices? et ,Est-ce adapté pour tous?

SATTVA , est la qualité originelle de l’esprit, avant qu’il ne soit perturbé ou modelé par nos expériences terrestres. Cette qualité est recherchée et entretenue , chez les “yogis”. Et là je ne parle pas de personnes pratiquants le yoga deux ou trois fois par semaine,  mais d’individus complétement engagés sur la voie du yoga, à savoir les huit branches du Yoga telles qu’exposées par Patanjali. Mais, évidemment, il faut bien commencer quelque part et souvent la pratique sur le tapis nous amène bien plus loin que ce que l’on en attendait au départ.

Pour ceux qui ne connaissent pas les huit branches du yoga de Patanjali, il s’agit d’étapes à parcourir sur la voie du Yoga qui aboutissent à l’Eveil. L’apprenti yogi doit respecter un certain nombre de règles de vie sociétales (YAMA) et personnelles( NIYAMA), doit pratiquer les asanas, les pranayamas ,  contrôler ses sens ( PRATYAHARA), concentrer son esprit (DHARANA),  méditer (DHYANA) afin d’atteindre à l’éveil (SAMADHI). Vous excuserez , j’espère, cette explication un peu succincte mais nécessaire pour la compréhension de la suite de mon exposé.

Donc s’alimenter de façon sattvique n’a de sens que dans la poursuite d’une démarche spirituelle, démarche dans laquelle nous sommes tous engagés de façon certaine (puisque nous sommes tous incarnés sur cette terre)mais dont nous avons plus ou moins conscience, et ce, sans jugement aucun.

L’alimentation sattvique nourrit ,chez toute personne qui en respecte les principes, un sentiment de paix intérieure, de joie, de calme et de clarté de l’esprit. Si cela éveille votre curiosité , alors je vous encourage à en expérimenter les bienfaits une journée par semaine ou quelques jours par mois, par exemple.

Cependant , je vous rappelle que, même si nous sommes des êtres spirituels, nous n’en sommes pas moins des êtres faits de chair et de sang, incarnés pour vivre des expériences terrestres ! Par conséquent, il faut respecter notre nature, appelée “constitution de naissance” ou “prakriti” en Ayurvéda. En effet l’alimentation sattvique n’est pas forcément adaptée à toutes les constitutions , (en tout cas pas tant que “Purusha”, l’âme reste identifiée à la matière, “prakriti”) , ni appropriée à tous les déséquilibres.

L’alimentation sattvique est une alimentation végétarienne ce qui peut convenir aux constitutions Kapha ou Vata, mais pas forcément aux constitutions Pitta, en raison de la différence de leur feu digestif. Les constitutions Kapha et Vata ont un feu digestif faible ou irrégulier, ne permettant pas de digérer convenablement la viande, mais ce n’est pas le cas des constitutions Pitta qui ont un feu digestif puissant.

Ainsi , si vous souhaitez suivre ce type d’alimentation, faites vous accompagner par un praticien en ayurvéda qui vous guidera pour adapter ce régime à votre constitution.

Voici maintenant les aliments sattviques, qui seront de préférence d’origine biologique, pour limiter la présence de pesticides et autres composés chimiques:

  • Les fruits et les légumes muris au soleil
  • Les céréales complètes et semi-complétes
  • les légumineuses
  • Les graines et les noix
  • Les graines germées
  • Les épices douces et la rose
  • Les matières grasses d’origine végétale et le ghee
  • Le lait et les produits laitiers sauf le fromage
  • le miel
  • le sirop d’érable

Il est à noter que l’alimentation sattvique peut être conseillée par un praticien dans le cas de désordres psycho-émotionnels pour soutenir l’accompagnement ayurvédique ou thérapeutique conventionnel et en potentialiser les effets ,mais ceci selon le type d’affection. Dans certains cas l’alimentation rajasique  (qui augmente rajas ,une autre qualité de l’esprit) peut mieux convenir.

En conclusion, je dirais que développer SATTVA, fait partie de notre expérience de vie mais doit être sous tendue par une compréhension profonde de notre véritable nature, PURUSHA , l’âme immortelle,… mais je laisse cela à la discrétion de chacun, selon ses propres convictions.